Accueil

Meet the Feebles


Meet the Feebles Année : 1989

Titre original : Meet the Feebles

Réalisateur : Peter Jackson

Le Muppet Show : l’envers du décor. Les marionnettes baisent dans tous les coins, se retrouvent la tête dans le cul et querelles et jalousies diverses sèment le chaos dans la troupe.

On reconnaît la patte de Jackson, ses plans « faits à la main » (on est résolument dans la caricature grotesque, tant dans le fond que dans la forme) et l’absence d’une véritable histoire. Jackson ferait-il ses premières armes en malmenant tout ce qui constitue le cinéma classique ? La référence faite au cinéma pornographique, lorsque Peggy la Cochonne (!) s’empale sur le nez éléphantesque d’un acteur pervers, n’est pas anodine, et ce pour deux raisons : le cinéma gore dans son ensemble a toujours été associé, d’une façon ou d’une autre, à la pornographie (Lewis était lui-même réalisateur de nudies avant d’inventer la formule magique du gore, empruntée au théâtre du Grand-Guignol) ; de plus, la pornographie depuis ses débuts a elle-même toujours porté en elle les germes d’une certaine forme de subversion (qui n’a jamais aboutie puisqu’elle ne fut que rarement utilisée dans ce but précis). Une troisième raison serait que le cinéma gore nous ramène à l’horreur du corps par le grotesque, par le grand-guignolesque, d’où un humour dérangeant qu’on peut avoir du mal à digérer (s’agissant de tripes et de boyaux, on comprend qu’on puisse rapidement avoir le cœur au bord des lèvres, littéralement).


Commentaires :


Nom :


Commentaire (français correct exigé) :


Code de sécurité (n'entrez rien, ce code est un leurre pour les robots spammeurs) :
Code de sécurité




Ned


A VOIR


Le Bon, la brute et la truie
Le Bon, la brute et la truie

Le Test du Geek

Histoires cochonnes

Erwan Bracchi 2009-2017