Accueil

GTO Shonan 14 Days


GTO Shonan 14 Days Nombre de tomes : 9

Années de parution au Japon : 2009 - 2011

Titre original : GTO Shonan 14 Days

Genre : shônen

Créateur : Tôru Fujisawa

Eikichi Onizuka, ex-bôsôzoku (membre d'un gang de motards) de 22 ans et toujours puceau, revient pour de nouvelles aventures - ou plutôt pour une analepse longue de neuf tomes. Au beau milieu de la série GTO, Tôru Fujisawa se propose en effet d'insérer une petite histoire survenue cependant que son personnage était supposé se rétablir à l'hôpital à la suite d'une énième mésaventure. Le récit prend place à Shônan, dans la préfecture de Kanagawa (sur la côte est du Japon), dans un centre d'accueil pour enfants en difficulté répondant au doux nom de White Swan. C'est là que se retrouve Onizuka l'immortel après la rencontre de la belle Ayame Shiratori, une amie de sa collègue Fuyutsuki qui travaille au White Swan et lui demande de l'aider dans cette tâche ardue. Cette gageure est l'occasion pour Onizuka de prouver une fois de plus qu'il est le plus grand des professeurs japonais. Et surtout de malmener et de se faire malmener par un certain nombre de personnages tous plus ou moins mal intentionnés - dont font bien évidemment partie les jeunes qu'Onizuka tente de sauver.

Plus de dix années se sont écoulées depuis la parution du premier tome de GTO et force est de constater que le style graphique et narratif de Tôru Fujisawa s'est grandement amélioré : les dessins, d'une grande finesse, fourmillent de détails sans pour autant perdre de leur intelligibilité, le scénario semble moins hasardeux (c'est-à-dire qu'il ne donne pas l'impression d'avoir été créé au fil des pages) et le tout, plus court et plus synthétique, offre une lecture des plus agréables en dépit d'une traduction toujours imparfaite - bien moins que GTO, néanmoins. L'auteur prend manifestement plaisir à suivre ses personnages et se laisser guider par eux jusque sur des terres inexplorées, ce qui ne manque pas d'emporter l'adhésion du lecteur. Toujours aussi didactique, il dresse le portrait d'une jeunesse en souffrance à laquelle les adultes n'inspirent plus la moindre confiance. Enfants délaissés, battus ou torturés, tous semblent avoir perdu tout espoir, noyés qu'ils sont dans un océan de solitude indicible. Fort heureusement, Eikichi l'anti-conformiste va se charger de les ramener sur le rivage et tout est bien qui finira pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles.

Devenu plus ouvertement moralisateur encore qu'auparavant, Tôru Fujisawa se sert de ses jeunes personnages pour sensibiliser son public au problème de la maltraitance sur mineur, dont les conséquences physiques et psychologiques peuvent souvent s'avérer mortelles pour les personnes concernées. Afin de délivrer son message, le récit de GTO Shonan 14 Days va parfois jusqu'à s'interrompre en pleine action dans l'unique but d'offrir à ses lecteurs une pleine page de conseils, de statistiques et d'explications sur le sujet. Comme c'était déjà le cas dans GTO, le Great Teacher Onizuka n'est donc pas ici seulement le personnage éponyme, mais également le manga lui-même, en ce qu'il se fait fort de nous donner une leçon de morale moderne. On ne s'ennuie pas pour autant, cependant, puisque la gestion du suspense reste remarquable, l'action, omniprésente, et les situations, tout aussi trépidantes que truculentes, Onizuka truculant et trépidant à merveille.

En conclusion, Tôru Fujisawa semble avoir su rester fidèle à lui-même en inscrivant ces nouvelles aventures d'Onizuka dans la droite lignée de GTO, poussant le concept du professeur délinquant jusque dans ses derniers retranchements : doux, dur et dingue, Eikichi nous apprend à ses dépens que c'est en saignant que l'on devient enseignant. Peut-être moins jubilatoire et plus sombre que son prédécesseur, ce GTO Shonan 14 Days se lit malgré tout avec un plaisir tout aussi grand et saura sans nul doute combler les fans les plus assidus tout en séduisant un nouveau lectorat par la limpidité de sa narration, la lecture de GTO n'étant pas nécessaire pour aborder ces neuf nouveaux tomes survoltés.

Note : 8.5/10


Commentaires :


Nom :


Commentaire (français correct exigé) :


Code de sécurité (n'entrez rien, ce code est un leurre pour les robots spammeurs) :
Code de sécurité




Ned


A VOIR


Reservoir Hogs
Reservoir Hogs

Le Test du Geek

Histoires cochonnes


Le livre

Erwan Bracchi 2009-2017