Accueil

LIVRE D'OR


Erwan (19/08/2009) :
Bienvenue sur mon site ! N'hésitez pas à laisser un petit message sur cette page pour me faire part de vos impressions !


Julien (23/08/2009) :
C'est un bon début tout ça ! J'espère que ce site perdurera !


pearl (03/09/2009) :
très bien fait ton "blog" même si je suis sûre que tu détestes ce mot! bisous


Julien (14/09/2009) :
...bah c'est surtout que ce site n'est pas un blog ! Un blog (web-log) est un site sur lequel un (ou plusieurs) auteur(s) postent des articles, les uns après les autres. En clair, un blog peut se lire par ordre chronologique. Ici, il n'y a pas d'ordre, si ce n'est l'ordre de publication des diverses œuvres.


Jussmain (20/11/2009) :
message


Saroulmal (25/01/2010) :
Ce site est aussi intriguant qu'un poil de cul trouvé sur sa brosse à dent...


Erwan (25/01/2010) :
Ma foi, il semblerait fort qu'on ait fait là mauvais usage de cette brosse !

Par ailleurs, une brosse à dent, cela me paraît bien curieux. En effet, n'est-il pas étrange que l'être humain, dans sa grande ingéniosité, se soit senti le besoin d'inventer pareil outil, afin de ne se brosser qu'une seule dent à la fois ? A moins qu'il ne faille, par souci d'incommodité, user d'une brosse spécifique pour chaque dent, selon sa forme et son aspect, auquel cas voilà notre énigme à moitié résolue.

En revanche, pour ce qui est de ce poil issu de la région de l'arrière-train, je n'ai vraiment qu'une hypothèse : en raison d'un âge avancé, on aura jugé bon d'aller chercher là-bas ce que l'on ne trouvait plus là-haut, afin, peut-être, d'y tourner une parodie d'un grand classique que l'on intitulerait "Les Dents de la merde".


Saroulmal (26/01/2010) :
Cornebidouille, mon cerveau, déjà foutrement embrumé par les vapeurs toxiques s'échappant de mon labo de super vilain, se sent comme submergé, d'un coup d'un seul, par un flot de mots littéraires à but culturisant (et là j'use volontairement d'un mot de mon invention pour interloquer le lecteur). Sur ce je répondrais (et là je prend une intonation théâtrale pour un effet dramatique maximal), je répondrais, donc, par "c'est pas faux", célèbre botte secrète... (vous me direz que je plagie, vile coquine que je suis, et bien OUI, je cite, je m'inspire fortement, je copie, je plagie, et NON je n'en ai nulle honte).


Erwan (26/01/2010) :
Eh bien ! Voilà qu'à mon tour je me retrouve plongé dans la brume évanescente d'un songe sans fin, que dans mon laboratoire virtuel je sens en moi monter les vapeurs d'une présence étrangère et que je me transforme, après force hurlements, craquement d'os et poussées de poils vulpins, en renard-garou, métamorphose incongrue s'il en est, convenons-en.

Saroulmal, puisque me voilà changé d'un seul coup d'un seul en ce que jamais je n'aurais souhaité que l'on me vît de jour comme de nuit, je pense qu'il est grand temps de te soumettre à l'énigme du rusé garou, qui se trouve être la suivante :

1. Le lundi 25 janvier 2010, je me connecte au site julienlepage.fr.

2. De ce site, je me rends, par l'intermédiaire de la partie "Google friend connect", sur le site werna.fr.

3. Une fois sur le site sus-cité qui sut si bien susciter ma curiosité (le rusé renard perd ici son français, mais se rattrape aussitôt), je reste environ une heure, six minutes et dix-neuf secondes, et visite quatre-vingt-six pages approximativement (on notera la faible précision de l'approximation).

4. Il est probable, à en juger par l'expression "vile coquine que je suis", que j'employai tantôt dans un message laissé sur le livre d'or du site, que je sois une fille, bien que le contraire soit également dans le domaine des possibilités, si l'on en juge par une autre expression, "mon labo de super vilain", dont la valeur générique fait cependant pencher la balance du côté de la première hypothèse.

5. Le pseudonyme que j'utilise pour m'exprimer sur le site werna.fr consiste en un simple jeu de mots basé sur le nom d'un personnage démoniaque du "Seigneur des anneaux", que j'ai donc vu, voire lu, et peut-être même beaucoup apprécié.

6. Je suis de Lyon ou de ses environs.

7. Je ne pousserai pas le vice jusqu'à dévoiler ici mon adresse IP !

8. Enfin, la question n'est pas tant "Suis-je bien qui je pense être ?" que "Ces informations sont-elles exactes ?", ce qui permettrait au rusé garou de poser une main velue sur un ventre satisfait, heureux d'avoir par une simple énigme pu vérifier, une fois n'est pas coutume, l'acuité de son outil de statistiques, celui-là même qui lui sert, chaque mois, dans l'élaboration de sa page dédiée aux statistiques de son site, qui, comme je l'affirmai plus tôt, "est aussi intriguant qu'un poil de cul trouvé sur sa brosse à dent...".

Mais voilà qu'à nouveau je sens mon corps muter, changer, redevenir ce qu'il a toujours été, laissant derrière lui la mue velue d'un renard repu. Le garou reparti, je puis à présent aller dormir en paix.



Saroulmal (27/01/2010) :
Alors là, cher rusé garou, bien que tu aies, par un procédé plutôt enfantin (merci internet!!), mis le doigt sur un certain nombre de menus détails sur ma personne,je dois dire que je suis un poil (et oui, c'est un sujet qui me tient fortement à coeur) déçue. Certes, tu as déjoué mon jeu de mot si bien ficelé, découvrant par la même occasion mon attirance pour le monde de Tolkien, et gràce à mon adresse IP, tu es en mesure de dévoiler au monde entier mon labo secret hautement sécurisé déjouant ainsi tous mes plans machiavéliques de conquérir le monde à l'aide de mes bactéries mutantes, MAIS (et là j'appuie fortement sur ce mot), mais, aux vues de ton allocution, je puis affirmer qu'il te manque un élément crucial pour comprendre les tenants et aboutissants de mon propos d'hier... Je puis assurer également que c'est un élément de type audio-visuel que tu n'as jamais regardé, voire que tu as toujours méprisé. Et là, tout ce que je peux dire, avec un ton solennel, c'est : à l'hérésie!!!
J'avoue cependant que tu n'appartient pas à la classe si bien nommée des kikoolol (nom qui m'a toujours fait sourire par ailleurs). Sur ce je retourne à mes activités malfaisantes...


Page : 1 2 3

Nom :


Message :

Code de sécurité (n'entrez rien, ce code est un leurre pour les robots spammeurs) :
Code de sécurité




Ned


A VOIR


Isaac Asimov
Isaac Asimov

Le Test du Geek

Histoires cochonnes

Erwan Bracchi 2009-2017