Accueil

Napoleon Dynamite


Napoleon Dynamite Anne : 2004

Titre original : Napoleon Dynamite

Ralisateur : Jared Hess

Il tait une fois Napoleon Dynamite, jeune lycen quelque peu attard, martyris par ses camarades de classe et dont la vie ne prsentait, a priori, strictement aucun intrt pour les spectateurs que nous sommes. Ce film est pourtant l'histoire de cette vie, de la rencontre de Napoleon Dynamite avec Pedro, jeune Mexicain qui deviendra, faute de mieux, son meilleur ami, et Deb, une jeune fille somme toute assez mignonne dont il ne pourra que s'prendre. Voil, c'est peu prs tout.

Dehors, il fait froid, c'est l'hiver et bientt la nouvelle anne commencera. Cela fait dj quelques heures que la nuit est tombe, mais la soire ne fait que commencer. Vous n'avez qu'une envie : vous blottir dans votre lit sous une couverture bien chaude et regarder un film, peu vous importe lequel. Au moment de choisir ce dernier, lorsque vous vous approchez sans relle conviction de votre collection pour le moins htroclite de DVD, vous voyez soudainement apparatre sous vos yeux bahis cette jaquette dont les couleurs vives, du rouge, du jaune et du bleu qui vous rappellent votre enfance, lorsque vous jouiez encore aux Lego, cette poque bnie pendant laquelle vous viviez dans l'illusion d'tre le centre du monde - une jaquette dont les couleurs, dis-je, semblent littralement jaillir hors du botier pour vous noyer sous un dluge d'images fantaisistes toutes plus kitsch les unes que les autres, avec, arrivant par la droite, ce qui ne peut tre, avec ces lunettes et cette coupe de cheveux la mode des seventies, cette lvre infrieure pendante et ces dents de lapin, cette maigreur squelettique et ces vtements ridicules, qu'un nerd dans toute sa splendeur. Au-dessus, en lettres jaunes et bleues, flotte pesamment le titre loquent de ce devant quoi vous vous apprtez passer prs d'une heure et demie : Napoleon Dynamite.

Ca sent le navet plein nez. Vous le savez. Et pourtant vous savez galement que vous ne pouvez pas ne pas regarder ce film, et ce jusqu'au bout. C'est plus fort que vous, il faut absolument que vous le voyiez. De toute faon, vous dites-vous pour vous rassurer, c'est un film qu'on m'a prt, qu'une fois rendu je pourrai prtendre ne jamais avoir vu. Tout va bien, l'honneur est sauf. Prenant votre courage et la bote deux mains, fbrile et la sueur au front, vous l'ouvrez (la bote, pas votre courage) et prenez la premire galette brillante qui s'offre vous, la placez dans le lecteur DVD, allumez votre tlviseur et plongez ensuite dans votre lit, cherchant une position confortable sur quelques coussins que vous agencez tant bien que mal. A l'cran, dj, les images aux couleurs vives sont apparues. Il ne vous reste plus qu' appuyer sur la touche "OK" de votre tlcommande. Les doigts tremblants, vous enfoncez la touche et le film commence.

En manire de gnrique, des assiettes poses les unes la suite des autres sur des surfaces de diffrentes couleurs, des botes tranges et des cartes d'identit sur lesquelles sont inscrits les noms de ceux qui, tous ensemble, ont commis ce film. Voil qui est original et a le mrite de donner le ton. Enfin, le gnrique se termine et Napoleon Dynamite apparat en personne, droite de l'cran, dans un plan d'ensemble (classique, au cinma, on aime bien commencer par un plan d'ensemble avant de se rapprocher des personnages, mme si des ralisateurs comme Hitchcock s'amusent parfois faire exactement le contraire, en commenant, par exemple, par un trs gros plan sur une partie du corps suivi d'un zoom arrire qui nous dvoile progressivement le lieu et les personnages de l'action), devant sa maison. On retrouve cette coloration particulire, un peu vive, et vous devinez sans trop de mal que le film se passe entre ici et nulle part, aux Etats-Unis. Et pendant ce temps-l, Napoleon vous fixe, le regard vide et la bouche demi ouverte. On attend la bave, mais elle ne vient pas.

Enfin, le film dmarre, succession de sayntes apparemment sans rel lien logique entre elles, au cours desquelles se dploie la personnalit pour le moins particulire de notre protagoniste ponyme quelque peu arrir - du moins en apparence - et semble poindre l'ombre d'une intrigue, voire de plusieurs intrigues parallles - Napolon s'prend de la jeune Deb, Pedro cherche battre une lycenne populaire de type bimbo dcrbre aux lections, l'oncle de Napolon s'incruste chez lui aprs que sa grand-mre a eu un accident de quad, etc. -, le tout accompagn d'une petite musique guillerette fort sympathique. Vous vous rendez bien compte qu'il s'agit l d'une parodie de film pour adolescents, mais vous commencez comprendre que ce film a quelque chose de plus. Vous avez honte, vous enfoncez plus encore dans votre lit, vos coussins, vous laissez finalement emporter, non par l'histoire que vous conte ce petit film (y en a-t-il vraiment une ?), mais par son atmosphre particulire, ses couleurs, sa musique, son montage envotant malgr sa lenteur, ses acteurs sympathiques, voire excellents (Jon Heder en tte, dans le rle de Napoleon, qui vous pate plus d'un titre, notamment lorsqu'il se met soudain ... danser...). Le temps passe alors sans mme que vous en ayez vraiment conscience et vous vous prenez regarder le gnrique dans son intgralit, surpris par la scne qui suit, sorte d'pilogue rajout, lui aussi, sans raison apparente. Lorsque le film se termine pour de bon, vous restez l, confortablement install dans votre lit douillet, un sourire bat sur les lvres. Un peu comme on sort d'un rve, vous sortez alors de votre lit, reprenez vos esprits, pensez que vous avez finalement pass un bon petit moment en compagnie de ce cher Napolon Dynamite (rflexion inconsciente : "Ah, mais oui, il s'appelle comme a parce que... a n'a rien voir avec le film ! Logique !" - oui, ce stade, vous tes contamin par l'esprit dlirant du film) et rejoignez votre ordinateur pour y faire quelques recherches sur le film.

L, vous dcouvrez, surprise, que le film a tout de mme t nomin 18 fois et a reu 10 rcompenses dans diffrents festivals, et pas ncessairement les moins connus ou reconnus, qu'il a t tourn pour un budget plus que modeste - titre indicatif, la scne qui vient aprs le gnrique, tourne bien aprs le reste la demande de la Fox (au vu du succs inattendu de cette toute petite production), a cot la moiti du budget total du film et le cachet de Jon Heder s'levait 1000 dollars en tout et pour tout - et qu'il a eu, comme dit plus haut, un succs aussi retentissant qu'inattendu aux Etats-Unis... Vous dcidez alors, parce que cela fait quelque temps tout de mme que vous n'avez pas rdig la moindre critique de film pour votre site personnel, d'en crire une pour l'occasion, car le film, s'il n'a rien d'un chef-d'oeuvre universel, le mrite malgr tout, ne serait-ce que parce qu'il vous a mis de bonne humeur, vous a donn le sourire, et c'est dj beaucoup.

Votre critique touchant son terme, vous dcidez alors de lui mettre un modeste 6.5/10, conscient malgr tout de ce que ce film fait d'ores et dj partie de ces crations qui ne vous ont pas laiss indiffrent et que vous aurez plaisir voir et revoir au cours des prochaines annes. On peut le dire, Napoleon vous a conquis.


Werna 2009-2023