Accueil

SUJETS

Poèmes : Introduction - La mort - Le tombeau - Fiction - L'illusion de contrôle - La volonté de puissance - La chimère - L'imaginaire - Le rêve - La création - Le néant - Matière noster - L'espace - Le temps - La mémoire - La répétition - Le changement - La maladie - L'existence - La transcendance - Le désert - Les valeurs - La famille - L'amitié - La vérité - L'amour - Mélodie - L'il et l'elle - Mon démon - Coup de théâtre - Le château - Le manoir - La solitude - Trajectoire - Jeu de rôles et drôles de je - Le néomme - Le cochon - Les nuées - La mère patrie - Le travail - Les automates - La ville - Le supermarché - La télévision - Internet - La technologie - L'homme-prison - D.A.F. De Sade - H.P.L. - P.K.D. - Le cercle



Le néant


Les mots sont creux, remplis du vide et du néant,
Du monstre amorphe et noir, qui constituent nos vies –
Le mal qui nous démange et nous dévore – Envie –
Surgit des profondeurs d'un corps au cœur béant ;

Le sens est direction d'une existence obscure,
Qui ne signifie rien, sinon ce qu'on y voit –
Le miroir de notre âme, un reflet sans figure,
Qui du monde à nous-même toujours nous renvoie ;

Nous construisons des masques de papier pesants,
Sur lesquels inscrivons les marques d'un passé
Fantasmé, supposé donner sens au présent ;

Quand enfin la mort vient, nous sommes démasqués :
C'est la peur du néant qui définit notre être
Et lui confère un sens au-delà du paraître.

Poème précédentPoème suivant


Commentaires :


Nom :


Commentaire (français correct exigé) :


Code de sécurité (n'entrez rien, ce code est un leurre pour les robots spammeurs) :
Code de sécurité




Ned


A VOIR


The Fucks
The Fucks

Le Test du Geek

Histoires cochonnes

Erwan Bracchi 2009-2019