Accueil

SUJETS

Poèmes : Introduction - La mort - Le tombeau - Fiction - L'illusion de contrôle - La volonté de puissance - La chimère - L'imaginaire - Le rêve - La création - Le néant - Matière noster - L'espace - Le temps - La mémoire - La répétition - Le changement - La maladie - L'existence - La transcendance - Le désert - Les valeurs - La famille - L'amitié - La vérité - L'amour - Mélodie - L'il et l'elle - Mon démon - Coup de théâtre - Le château - Le manoir - La solitude - Trajectoire - Jeu de rôles et drôles de je - Le néomme - Le cochon - Les nuées - La mère patrie - Le travail - Les automates - La ville - Le supermarché - La télévision - Internet - La technologie - L'homme-prison - D.A.F. De Sade - H.P.L. - P.K.D. - Le cercle



Jeu de rôles et drôles de je


Tout est fiction, tout est écrit, tout est ludique :
Société de jeu définie dans la pratique
Par des règles fixées pour tous par quelques-uns
Dans un univers clos aux contours indistincts ;

Barrière ou bien frontière, on enferme le monde,
Le cloisonne et le nie, l'emprisonne et le fonde,
Et le réel s'effondre à la vue de nos masques,
Il se fond dans nos vies, devient l'eau de nos vasques ;

Entre nous le secret se préserve et perdure :
L'enfant s'amuse et se fait passer pour un dur –
Jeu de société – tandis que l'adulte y croit ;

A force de jouer, il a perdu la voix –
L'adulte est devenu ce rôle écrit d'avance
Au prix du sacrifice affreux de son enfance.

Poème précédentPoème suivant


Commentaires :


Nom :


Commentaire (français correct exigé) :


Code de sécurité (n'entrez rien, ce code est un leurre pour les robots spammeurs) :
Code de sécurité




Ned


A VOIR


Reservoir Hogs
Reservoir Hogs

Le Test du Geek

Histoires cochonnes


Le livre

Erwan Bracchi 2009-2019