Accueil

SUJETS

Poèmes : Introduction - La mort - Le tombeau - Fiction - L'illusion de contrôle - La volonté de puissance - La chimère - L'imaginaire - Le rêve - La création - Le néant - Matière noster - L'espace - Le temps - La mémoire - La répétition - Le changement - La maladie - L'existence - La transcendance - Le désert - Les valeurs - La famille - L'amitié - La vérité - L'amour - Mélodie - L'il et l'elle - Mon démon - Coup de théâtre - Le château - Le manoir - La solitude - Trajectoire - Jeu de rôles et drôles de je - Le néomme - Le cochon - Les nuées - La mère patrie - Le travail - Les automates - La ville - Le supermarché - La télévision - Internet - La technologie - L'homme-prison - D.A.F. De Sade - H.P.L. - P.K.D. - Le cercle



L'imaginaire


Un gouffre sans fond qui s'ouvre au cœur du sordide –
Un esprit libre au bord de l'invisible – accord
D'une musique aphone – en équilibre –, un corps
Oublié par le temps, l'espace et le solide ;

Trou noir de la raison – la logique en suspens –
Cet îlot solitaire – au large du connu –
Trait blanc sur l'horizon – d'une oblique inconnue –
Cet élan salutaire – en marge se répand ;

Le néant, l'infini, l'aberrant, l'insolite –
Tout s'y noie dans une farandole insolente –
Le noir et l'inconnu, le sombre monolithe ;

Rien jamais ne résiste à son ire indolente :
Nos désirs et nos peurs en un mot s'engloutissent,
Au seul son de sa lyre, on le sent qui nous tisse.

Poème précédentPoème suivant


Commentaires :


Nom :


Commentaire (français correct exigé) :


Code de sécurité (n'entrez rien, ce code est un leurre pour les robots spammeurs) :
Code de sécurité




Ned


A VOIR


Edgar Allan Poe
Edgar Allan Poe

Le Test du Geek

Histoires cochonnes


Le livre

Erwan Bracchi 2009-2019