Accueil

SUJETS

Poèmes : Introduction - La mort - Le tombeau - Fiction - L'illusion de contrôle - La volonté de puissance - La chimère - L'imaginaire - Le rêve - La création - Le néant - Matière noster - L'espace - Le temps - La mémoire - La répétition - Le changement - La maladie - L'existence - La transcendance - Le désert - Les valeurs - La famille - L'amitié - La vérité - L'amour - Mélodie - L'il et l'elle - Mon démon - Coup de théâtre - Le château - Le manoir - La solitude - Trajectoire - Jeu de rôles et drôles de je - Le néomme - Le cochon - Les nuées - La mère patrie - Le travail - Les automates - La ville - Le supermarché - La télévision - Internet - La technologie - L'homme-prison - D.A.F. De Sade - H.P.L. - P.K.D. - Le cercle



Mon démon


Je te sens qui frémis en moi-même au matin –
Tous les jours, en voiture, au travail, au retour –
Je t'entends qui fredonnes un air de vautour ;

Apathique, il me semble que rien ne m'atteint –
Et pourtant, c'est bien toi, vieux démon, qui me hantes –
Toi, qui te ris de moi, m'émeus et m'épouvantes ;

La télévision, les médias, la politique –
Rien dans ce brouhaha de fictions bredouillant,
Ce fatras boueux de mots et de morts grouillant,
Rien ne peut taire un instant cet air sarcastique –

Ce chant fun et funèbre où se côtoient les rires,
Les pleurs et ton sinistre cynisme ; où s'abîme
Un cœur las, fatigué d'un monde où tout s'anime –
Et je chante aussi parfois, de peur de mourir.

Poème précédentPoème suivant


Commentaires :


Nom :


Commentaire (français correct exigé) :


Code de sécurité (n'entrez rien, ce code est un leurre pour les robots spammeurs) :
Code de sécurité




Ned


A VOIR


Fiction
Fiction

Le Test du Geek

Histoires cochonnes


Le livre

Erwan Bracchi 2009-2019